Rolling Stones à Cuba

Le 25 mars à eu lieu à la ciudad deportivo, à la havane, le premier concert des Rolling Stones à Cuba.

IMG_3614.JPG

On est arrivé un peu avant l'ouverture des portes. A 14h lors de l'ouverture, tout le monde a couru pour être suffisamment bien placé. On a pu se mettre à environ 20m de la scène. Peu après ils ont fermé des barrières derrière nous (3000/4000 personnes à tout casser). Le reste du public est resté derrière ces barrière (et avec l'armée qui faisait vigile). dans le reste du stade 700000 personnes étaient présentes pour ce concert, et 500000 de plus en dehors !

IMG_3609.JPG

Il ne nous restait plus qu'à attendre 6h30 en plein soleil que le concert commence. Il n'y avait pas de fouille à l'entrée, ça nous a permis d'avoir à boire, nos appareils photos... et heureusement, car aucun point de vente de boisson à l'intérieur. ‎ Autre surprise, seulement 4 toilettes dans la fosse (donc 1 pour 1000 personnes environ), et aucun pour les 500000 autres personnes ! Ça a été la guerre pour les toilettes de la casa au retour (on avait une casa près du stade, mais nous étions 6 à revenir en même temps).

Ces 6h30 d'attente ont été l'occasion de discuter avec pas mal de cubains, de rencontrer quelques fans venu à Cuba juste pour l'occasion. Certains avaient des banderoles avec les drapeaux cubains et américains collés ensemble avec le logo des Rolling stones...‎ ‎ IMG_3608.JPG

Le concert à commencé pile à l'heure. Il devait être diffusé en direct sur la télé cubaine, mais on a appris plus tard que ça n'a pas été le cas.‎

Mick Jagger à pas mal parlé en espanol, pour dire qu'ils étaient enfin ici, dans le pays de la salsa... ‎ Le concert était très sympa, Jumping jack flash, Sympathy for the devil, Paint in black, une chanson pour les lovers cubains, Angie, Start me up‎, Miss you, Browne sugar... Le public cubain n'était pas toujours très réceptif à ce style de musique. Les musiques anglaises ont très longtemps été interdites, puis déconseillées, sauf les Beatles que les cubains adorent.

IMG_3650.JPG

Fin de la première partie, le public commençait à crier, otro, otro...

Retour sur scène pour deux autres chansons : You can't always get what you want avec des choeurs, puis pour finir I can't no satisfaction. Sur celle là, c'était parti, toute la foule dansait.

Au final un moment historique pour les cubains, une super ambiance, un très bon concert, plein de souvenirs ‎

La galerie

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://julien.francoz.net/index.php?trackback/51

Fil des commentaires de ce billet