Vacances à Cuba

Vu les récents événement entre les États-Unis et Cuba (réduction de l'embargo), on c'est dit que c'était le dernier moment d'aller à Cuba avant d'avoir des McDo et des Starbucks à tous les coins de rue.

On est donc parti trois semaines, du 19 mars au 11 avril.

Première nouvelle : Obama va aller à Cuba en même temps que nous.

Deuxième nouvelle : il y aura aussi un concert gratuit des Rolling Stones à la havane ( ce que fait deux choses exceptionnelles : qu'ils se produisent à Cuba alors que leur musique y a longtemps été interdite, et que les Stones fassent un concert gratuit). On s'est donc arrangé pour revenir à la havane à temps pour avoir une place dans le concert et une casa pas trop loin.

Pour ces vacances nous sommes parti en mode routard : sac à dos de rando, voyage en bus ou taxi collectif. Les locations de voitures sont à un pris délirantes, dans les 80€ par jour ! Si ce voyage était à refaire on serais peut-être parti à 4 pour louer une voiture et partager les frais. Ça aurait aussi été l'occasion et sortir des sentiers touristiques.

Première chose surprenante : la double monnaie. Les cubains on des pesos (CUP), les touristes ont des Pesos convertibles (CUC). 1 CUC = 25 CUP = 1$

Pour l'hébergement, seules les casas sont autorisées à héberger des étrangers (avec relevé d'identité et vérification quotidienne par les services d'immigration).

Ça provoque une économie à deux vitesses : ceux qui ont une casa ont un niveau de vie bien supérieur au reste du pays. Le reste fait ce qu'il peut pour survivre. Par contre ils sont aussi énormément taxés : 150€ par mois par chambre qu'ils peuvent louer (quelque soit le nombre de nuits qu'ils louent), un pourcentage pour les nuits, un autre licence pour avoir le droit de servir a manger (ils sont donc un peu insistants pour qu'on mange à la casa). Les casas font donc des petits déjeuners à 4 ou 5€ par personne et des repas à 12€, alors que dans la rue on s'en sort pour trois fois rien.

Le pays vie depuis tellement longtemps du tourisme qu'on a vraiment l'impression d'etre pris pour des "couillons touristes" : tarifs à la tête du client, même prix en CUC pour les touristes qu'en CUP pour les locaux, restos pour les locaux et restos à touristes... La pièce de 3 pesos (CUP) est de la même taille que celle de 1CUC. Il faut être très vigilent quand ils rendent la monnaie, on se retrouve régulièrement avec 3pesos (avec le Ché dessus) plutôt qu'un CUC.

Tout le monde prends aussi sa c‎ommission, du taxi ou bicitaxi qui te dépose devant une de ces connaissances qui a une casa, ou aux casas pleines qui t'emmenent chez un voisin. Il faut mieux éviter ça pour ne pas voir les prix exploser, et ne pas hésiter à tout négocier.

‎On est arrivé le 19 mars en fin d'après-midi. Chaleur écrasante, très longue queue pour les bureaux de change (monter d'un étage donne accès au bureau de change des départs, bien moins chargé).

Première nuit à la casa Carmen, dans le centre, pas très loin du malecon (promenade en bors de mer). La première soirée à été pour se balader sur le malecon et dans le quartier central.

Le 20 on c'est baladé ‎un peu plus à l'est, visite du musée de la révolution, et visite du quartier de havana vieja. Les télés étaient un peu partout et se préparaient pour la visite d'Obama, la sécurité était en place, mais ne bloquait pas encore les rues.

Le 21 nous sommes partis en bus viazul vers vinales, plus à l'ouest. Nous sommes arrivés en début de soirée et avons bien galéré pour trouver une casa. Puis nous sommes ressorti pour l'apéro et manger un morceau.

Le 22 nous nous sommes fait une grande randonnée aux alentours de vinales. Les paysages sont magnifiques avec des pains de sucre. Nous sommes parti vers le coco mogote, puis au nord à travers des champs de tabac. Nous sommes tombés sur deux types qui nous on fait une visite de leur fabrique de cigares.

Dans la soirée nous avons mangé du homard à la casa de Myriam. Adeline leur avait dit que c'était mon anniversaire, on a eu droit à un gâteau en plus.

Le 23 matin nous sommes allés visiter un petit jardin botanique de vinales, puis nous sommes parti vers Pinar del rio en taxi collectif. Nous sommes allés dans la casa de Felipe. Nous y avons été très bien reçu et sympathisé un peu. Il a vécu en Espagne avant et aller essayer d'aller comme nous au concert des Rolling Stones. Il nous a offert une bouteille de goyavita lors de notre départ, on espère qu'il a pu se rendre au concert.

Nous nous sommes balades dans Pinar del rio et avont passé la soirée dans un petit bar sympa avec un groupe de rock.

Le 24, deuxième jour de balade/visite à Pinar del rio, et très bon repas à la casa.

Le 25 au matin, départ pour la havane par le premier bus. Nous sommes passé par là casa (ça devait être là casa d'un professeur d'anglais mais il nous a mis chez une voisine qui ne parle qu'espanol). Nous sommes reparti avec le même taxi vers le concert. Il habitait près du stade et nous a déposé devant chez lui. Son fils voulait aller au concert et disais qu'il y irait vers 6h. Nous y sommes allés directement et nous avons bien fait, nous avons pu courir lors de l'ouverture des grilles à 2h et être bien placé. Les détails du concert sont dans un autre post.

Le 26, départ par le bus de 15h pour le plus loin possible à l'est : Santiago de Cuba. Nous sommes arrivés le 27 au matin. Nous avons trouvé une casa sur un toit terrasse dans le centre, avec vue sur le port et la baie. Nous sommes allés nous balader dans Santiago, puis avec la chaleur et la nuit dans le bus nous sommes rentrés faire une bonne sieste. Nous sommes allés boire un verre à la taverne bucanero. C'est un bar ou on peut chopper un cancer du poumon juste en buvant une bière car il est au niveau d'un feu dans un côté, toutes fenêtres ouvertes, enfumé par les bus et camion. Nous avons ensuite rencontré un français marié à une cubaine qui vit la bas 6 moi par an, avec qui nous avons pas mal discuté. Nous sommes ensuite aller manger au baracon (oui, c'est son nom, un resto pour couillon touristes), puis sommes arrivés à la fin d'un concert sur la place centrale. Nous sommes ensuite allés nous balader sur le port.

Le 28, nous avons pris un bus local pour aller vers un jardin botanique quelques km à l'est, il est magnifique. Nous nous sommes à nouveau baladé dans la ville, puis sommes allé en fin d'après-midi au castillo del morro qui offre une très belle vue sur la baie et son île. Nous nous sommes ensuite fait un petit resto dans la soirée, et la tournée des bars à salsa.

Le 29 nous avons visité la casa velasquez, la plus vieille casa de Santiago de Cuba, puis avons pris le bus pour Holguin.

Le 30 nous avons passé la journée à nous balader dans Holguin. La ville est assez sympa car très calme, beaucoup de vélos, des rues piétonnes, mais sinon pas grand chose à visiter.

Le 31 nous sommes parti d'Holguin pour Camaguay. La ville est très sympa, des petites rues, pas mal de beaux bâtiment dans les deux rues principales du centre. Des glaces, de mojitos, et on a été un peu malade.

Le 1er avril, encore une petite balade dans Camaguay, et départ en bus vers Santa-Clara (pas assez nombreux pour un taxi collectif). Soirée balade dans Santa-Clara, petit resto sympa.

Le 2 avril, balade dans le reste de Santa-Clara, visite du parc zoologique (des animaux dans des cages minuscules et des jeux pour enfants), mosolé du Ché, et un mur de graphes. Dans la soirée, balade dans la ville, puis une fête dans un lieu complètement atypique, une sorte de squat d'une cours en ruine.

Le 3 avril, dernière petite balade dans Santa-Clara, puis départ par un taxi vers Trinidad, en passant par la vallée de los ingenios. Dans la soirée, Balade dans Trinidad (surtout le côté ouest ou on a une superbe vue sur les paysages environments) ,puis pizzas.

Le 4 avril, randonnée vers une cascade à 6km au nord ouest de trinidad. 10€ pour les touristes pour y accéder, mais ça a été l'occasion de se baigner dans la rivière en aval de la cascade puis juste en dessous. La cascade sans s'y baigner n'a rien d'extraordinaire, par contre la baignade permet une bien meilleur vue et de s'aventurer dans quelques grottes sous la roche. Dans la soirée, visite du centre de Trinidad ou nous n'etions pas encore passés et pas mal de photos un peu avant le coucher du soleil. La ville est très photogénique, mais trop touristique à notre goût.

Le 5 avril, encore un peu de balade à Trinidad avec une petite pluie puis la lumière qui va avec, et départ pour Cienfuegos en taxi collectif‎. Cienfuegos est une des villes qui nous a le plus plu. La casa est un peu à l'est du centre. Le premier soir nous sommes allés un peu vers le centre, puis descendu à l'extrême sud, à la punta Gorda, ou nous avons pris un verre et attendu le coucher du soleil. Nous nous sommes ensuite trouvé un petit resto dans le centre.

Le 6 avril, nous sommes allés nous balader plus dans le centre de Cienfuegos. Sur la place principale il y a beaucoup de très beaux bâtiment. Nous avons visité le théâtre Tomas Terry et un palace en cours de rénovation qui est superbe, et dispose d'une tour avec une superbe vue panoramique sur la ville et sur la place principale. Nous avons eu ensuite continué vers une petite jetée plus au sud, le port, puis le cimetière à l'extrême ouest de la ville. Dans la soirée nous avons trouvé un petit resto sur un toi terrasse, El Mirador, avec une petite tour donnant une superbe vue sur le coucher du soleil au dessus des toits des bâtiments du centre. Dans la rue piétonne principale nous sommes tombés sur un petit bar très sympa avec deux musiciens du coin et un serveur super sympa.

Le 7 avril, nous sommes allés nous balader dans le nord de Cienfuegos, puis avons prix un taxi collectif pour Playa Larga, à la point nord de la baie des cochons. Petit passage par la plage, apero, resto. Je me suis fait massacrer par les moustiques à travers les vêtements malgré l'anti-moustique sur tout le reste du corps. Ils sont très actifs ici à la tombée de la nuit. Balade dans le village et la plage pour le reste de la soirée.

Le 8 avril, plage, petit déj, plage, changer de casa, plage...

Le 9 avril, départ vers La Havane, dans le quartier du Vedado. Balade découverte d'un nouveau quartier, passage par la place de la révolution, jardin botanique (bien mois beau que celui de Santiago de Cuba). Petit resto dans la soirée, puis comme la casa avait la télé on a bien rigolé en voyant leur journal (propagande pour Fidel, le Che... dans un sujet sur deux, 55 anniversaire de la tentative de débarquement américain de la baie des cochons...)

Le 10 avril, à nouveau un peu de télé (la seule chaîne qu'on captait), canal educativo, avec ‎alternance de cours de maths (avec des slides comme il y a 20ans), et de cours d'histoire (sur comment Fidel a renversé Batista). Dans la suite de la journée, ‎autre balade dans La Havane, puis taxi pour l'aéroport (ou les boutiques de l'aéroport sont plus chères que dans n'importe quel aéroport).

Au final, très beau voyage, plein de souvenirs, mais aussi déçu du comportement de certains cubains et du fonctionnement global du pays (même si il y a quelques bonnes choses comme la santé)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://julien.francoz.net/index.php?trackback/52

Fil des commentaires de ce billet