mercredi, juillet 3 2019

Poste de travail idéal : Ergonomie, TypeMatrix, bépo

Aujourd'hui, billet sur l'ergonomie du poste de travail.

Je suis passé depuis quelques mois en télétravail permanent, voici comment je me suis installé mon bureau.

On va parler de :

  • fauteuil,
  • placement des écrans,
  • casque,
  • clavier,
  • disposition du clavier.

Le fauteuil

J'ai opté pour un fauteuil assis-genou avec dossier, dans le style du modèle Jazzy de Jobri (je l'ai acheté d'occasion, je ne suis pas sur du modèle exacte) :

chaise-assis-genou-dossier-jazzy.jpg

il permet d'avoir une bonne position du dos

Les écrans

Je dispose actuellement de 3 écrans.

Ils sont en arc de cercle face à moi.

  • Le plus grand juste en face,
  • Un un peu moins grand à droite,
  • Le PC portable à gauche, surélevé avec ce style de support :

laptopstand.jpg

Les écrans sont aussi à la bonne hauteur : Les yeux sont au niveau du haut de l'écran

Pour ce qui est de la colorimétrie, j'utilise redshift pour réduire la température de couleur, et adapter la température de couleur (réduire les bleus) en fonction de l'heure du jour.

Le casque

Pour mon travail, je passe beaucoup de temps au téléphone, j'ai donc remplacé le casque fourni par la boite (un casque Jabra Evolve 40, qui est trop lourd a mon gout, et écrase trop les oreilles quand on dépasse 15 min au téléphone) par un casque audiophile Meze 99, circum-auriculaire, très agréable à utiliser même pendant des heures.

Meze-99-Classics-Noyer-Silver_P_600.jpg

Le clavier et sa disposition

Pour le clavier, j'étais auparavant sur un clavier classique, mais en disposition qwerty, pour pouvoir coder bien plus facilement (accolade parenthèse et crochets ouvrants et fermants sont côte à côte, et les caractères spéciaux sont plus accessibles).

Mais cette disposition reste quand même très anti-ergonomique : elle est héritée des machiner à écrire, qui ont été conçues pour réduire la vitesse et réduire les risques de blocage de la mécanique.

Les touches en diagonales aussi est très mauvaise, et date aussi de ces machines à écrire. La diagonale est mauvaise pour les articulations.

J'ai donc changé deux choses :

  • Le clavier
  • La disposition

Clavier orthogonal

Je suis passé à un clavier orthogonal, un TypeMatrix 2030 : typematrix-blank.png

Il a aussi l'avantage d'avoir :

  • deux touches shift plus grandes,
  • Les flèches directionnelles moins loin,
  • Des raccourcis couper/copier/coller qui fonctionne comme Ctrl+X/C/V quand on passe en bépo ou dvorak.

Un repose poignet pour avoir la bonne position des articulations. C'est tout bidon, mais d'avoir les poignets posés permet de garder les doigts toujours bien situés au dessus du clavier, juste avoir ça en plus m'a fait gagner 10 mots/minute suplémentaires.

Disposition bépo

Et je suis surtout passé en disposition bépo.

Carte-bepo-complete-typematrix.png

Le bépo a été conçu par une analyse statistique de la langue française. 70% des frappes se font sur la ligne de repos : auie ctsrnm

La ligne du dessus, facilement accessible contiens les lettres moins utilisées : bépoè vdljz

Et la ligne du bas les lettres encore moins utilisées : àyxk qghf

Et le w dans le coin en haut à droite

Il est aussi conçu pour être au maximum en alternance gauche-droite, sauf des combinaisons qui permettent de rouler la main : oi eu ie …

Et pour toutes les touches nécessitant Alt-Gr, le pouce droit appuie sur Alt-Gr pendant que la main gauche appui sur l'autre touche.

Plus d'information sur le bépo dans :

J'ai fait un petit test par le dvorak avant (équivalent pour l'anglais), mais le bépo est aussi très bien pour l'anglais en simplifiant énormément tous les accents en Français.

Je suis passé à un clavier vierge, ce qui force à apprendre la disposition, et donc à apprendre à taper totalement à l'aveugle. J'ai commencé avec une impression de la disposition sous l'écran, je n'en ai plus eu besoin après quelques semaines.

Le passage et bépo nécessite un temps d'adaptation, heureusement pas mal de sites et applications sont là pour vous aider :

  • bépodactyl pour apprendre les différentes lignes pas à pas,
  • 10fastfingers Permet de s'entrainer sur les mots les plus courants dans chaque langue, et de suivre sa progression,
  • Le logiciel klavaro permet aussi de s’entraîner, d'abord par des combinaisons de touches très répétitives, puis en recopiant des textes complets.
  • tridactyl pour améliorer sa vitesse sur les trigrammes les plus courant, et qu'ils deviennent instinctifs,

Il faut lors de ces exercices prioriser la précision à la vitesse : il est plus facile d'accélérer quand on connaît bien la disposition que le contraire. Une faute de frappe c'est aussi un retour arrière (voir plus) puis la correction, c'est donc une grande perte de temps.

En qwerty j'écrivais à 45 mots minutes (et je l'utilisais depuis longtemps, je pense que ma vitesse stagnait).

Historique :

  • Mi-avril: passage en bépo,
  • début juillet, je suis à 37 mots par minute, donc plus très loin de ce que je faisais en qwerty,
  • 9 juillet, 43 mots/minute,
  • 1er août, 61 mots/minute,

Seule difficulté restante: certains mots de passe que je faisait de façon instinctive en qwerty pour lesquels je dois réfléchir un peu maintenant.

Pour toutes les commandes sous Linux, il faut aussi les ré-apprendre : c'était aussi très instinctif en qwerty, ça se ré-aprend facilement, et ça m'a permis de prendre l'habitude de mettre le --rf après l'argument de rm.

dimanche, mai 20 2018

Le gâchis énergétique des cryptomonnaies : 22 centrales nucléaires

On parle beaucoup trop de cryptomonnaies à mon gout ces temps ci.

Le principe c'est que des milliers d'ordinateurs fassent simultanément le même calcul jusqu'à ce que l'un d'entre eux soit le plus rapide à trouver le résultat. Celà va donner un nouveau bloc dans la blockchain. Ce calcul en sois ne sert à rien, c'est juste une preuve de travail.

L'ordinateur qui trouve est rémunéré par une comissions sur les transactions, et la création de nouvelles monnaies.

Le fonctionnement de cette monnaie virtuelle pousse donc à acheter du matériel dédié à ce genre de calcul, et à en avoir plus que les autres : plus on a de puissance, plus on aura de chance de créer la monnaie virtuelle.

Les monnaies virtuelles s'adaptent, en actualisant la difficulté du calcul à effectuer en fonction de la vitesse à laquelle les précédents blocs ont été trouvés, pour que la monnaie se créé à la vitesse initallement prévue, quelle que soit la quantité d'ordinateurs effectuant ce calcul.

Si on calcul à partir de cette difficulté des principales cryptomonnaies là puissance électrique nécessaire, on arrive début mai 2018 à un total de 11 centrales nucléaires !

Et comme de plus en plus de monde se met à faire ce calcul débile, ou chacun essaye de calculer plus vite que les autres, ce chiffre ne fait qu'augmenter de plus en plus vite.

Update début juillet 2019: 22 centrales nucléaires !

cryptocurrency_nuclear_power

Energie consommée par le bitcoin uniquement

mardi, janvier 10 2017

PostgreSQL : tuning avec postgresqltuner.pl

postgresqltuner.pl est un petit script fonctionnant sur le même principe que mysqltuner.pl :

Il se connecte à la base PostgreSQL (local par defaut, mais peut se connecter à une base distante), et y effectue une série de tests pour identifier les bon et mauvais paramètres de configuration, et préconiser des améliorations.

Lorsque la base est en local, ou que la connection est possible en SSH via authentification par clef privée, il peut aller un peu plus loin concernant le tuning de l'OS / de la RAM utilisée par PostgreSQL par rapport à la RAM totale disponible.

Plus d'infos : https://github.com/jfcoz/postgresqltuner

MySQL : Identifier les transactions lentes ou causant un crash

Certains comportements de MySQL/MariaDB/Galera/Percona sont parfois difficiles à investiguer.

C'est le cas notamment de :

  • un crash provoqué par une certaine requête
  • des requêtes bloquées par des transactions en cours (une transaction pouvant locker des lignes/index, sans qu'aucune requête ne sois visible ni dans le full processlist, ni dans le engine innodb status pendant le blocage).

mysql_analyse_general_log permet de diagnostiquer plus facilement ce type de problème, en analysant le log general de MySQL (toute les requêtes), pour en extraire toutes les transactions, et les requêtes de chaque transaction.

Celà permet notamment de filtrer :

  • les transactions qui étaient en cours à l'heure d'un crash
  • les transactions ayant duré plus de N secondes

Et donc de diagnostiquer facilement ces deux types de problèmes.

lundi, mai 16 2016

virtual_alias_maps Postfix pour comptes mail wildcard

Petite astuce pour configurer son postfix pour mieux éviter les spams, et surtout pouvoir les bloquer.

Il s'agit de mettre en place des adresses wildcard (dans mon cas julien-*@francoz.net) afin de donner/s'inscrire avec une adresse unique sur chaque site.

Dans mon cas il s'agit de Postfix avec des comptes virtuels stockés dans une base PostgreSQL.

Dans le /etc/postfix/main.cf :

virtual_alias_maps = pgsql:/etc/postfix/virtual_alias.cf

Dans pgsql:/etc/postfix/virtual_alias.cf :

hosts = ...
user = ...
dbname = ...
password = ...
# ajout des alias en username-*@domain (adresse unique par site pour limiter spam)
query = SELECT username||'@'||domain as forw_addr FROM mailbox WHERE username = split_part('%u','-',1) and domain='%d'

un petit reload de postfix, quelques tests, et c'est fini. (activer log_statement=all dans PostgreSQL si nécessaire en cas de souci)

Et voilà, une adresse dédiée à chaque site, plus qu'à les mettre à jour sur ces sites, et filtrer celles sur lesquelles on reçoit du spam.

dimanche, février 6 2011

FOSDEM 2011

Petit week-end en Belgique à Bruxelles pour le FOSDEM : Free and Open-Source Software Developpers European Meeting.

Pas mal de conférences intéressantes, pas mal de conférences inintéressantes aussi, et pas mal dans lesquelles je me suis bien marré !

Dans les conférences intéressantes :

  • Perl
    • Moose : un framework permettant de faciliter de développement orienté objet
    • Dancer : un framework web très light, présenté avec beaucoup d'humour et de trolls. La vidéo sera peut-être en ligne dans quelques jours.

Le blog d'un des développeurs de Dancer détaille un peu tout ça

  • PostgreSQL
    • PgPool 2 v3.0 : les nouveautées de pgpool, le load balancing de requêtes, le failover automatique. Très bonne présentation et focntionnalités impressionnantes.

Dans les conférences plus drôles :

  • MySQL
    • Les nouveautés de la réplication avec MySQL 5.5 : Au final presque rien, et pas d'avancement sur certains problèmes actuels.
    • MySQL multimaster avec Tungsten : Un gars présente le produit de sa boite, la version open source ne fais pas grand chose, et ce qu'il explique ne peut pas marcher comme il le dit.
    • Multimaster MySQL failover : un gars explique une théorie sur la bascule sur le slave le plus à jour, puis la reconfiguration des anciens slave en slave du nouveau master à partir d'une position qu'il pense avoir calculé. A la première question il a été bloqué, il disait ne pas comprendre la question, je pense qu'il a bloqué parceque sa théorie ne tenais pas debout.

J'ai laissé tombé la troisième conf sur la réplication multimaster, vu les premières ça aurait surement été aussi très drôle.

La partie bière du week-end à été plus problématique : on c'est retrouvé un peu tard au centre commerical, on a du prendre nos bières dans un petit centre commercial le lendemain matin, avec beaucoup moins de choix, il restait donc un peu de place :

coffre fosdem